Que la profondeur de vos photos n’est plus de secret pour vous

Vous en avez marre d’avoir des photos qui n’ont pas le rendu que vous espériez ? Et si le problème venez du manque de maîtrise de la profondeur et / ou de l’ouverture focale. Ne craignez rien nous allons vous expliquez le pourquoi du comment dans cet article 😉

L’ouverture focale

Commençons par l’ouverture focale car c’est le premier pas de l’apprentissage du flou dans vos photographies. L’ouverture se contrôle par le f suivi d’un numéro. La règle est simple plus le f est petit plus l’ouverture est grande et plus de f est grand plus l’ouverture est petite et vous gagnerez en netteté sur l’ensemble de votre photo. Par conséquent si vous souhaitez mettre en valeur le sujet d’une photo et avoir un fond flou vous choisirez un f petit et si vous voulez que toute votre photo soit le plus net possible un f grand.

Vous pouvez avoir une idée de l’ouverture maximale de votre appareil en regardant votre objectif. Après la mesure mm vous aurez une suite de chiffre vous indiquant en fait l’ouverture possible.

La profondeur du champ

Si on reparle de l’ouverture il faut savoir que plus le f est petit plus la profondeur est petite aussi (ouverture grande) et vice-versa.

Pour affecter ce flou d’arrière-plan (bokeh) une première chose, plus vous serait loin de votre point de netteté plus il sera flou. Attention cela ne signifie pas que l’arrière-plan est plus éloigné du sujet mais juste plus ou moins net.

Si vous ne pouvez bouger votre arrière-plan vous pouvez toujours vous-même vous déplacez plus ou moins prêt de votre sujet. Le but est de ne pas toucher à l’ouverture ou à la profondeur dans les réglages juste de vous déplacer.

Petit rappel sur le zoom : vous ne verrez aucune différence si vous zoomer… C’est-à-dire que si vous vous éloignez pour avoir une profondeur de champs importante et que vous zoomer vous aller la réduire. Le zoom réduit votre profondeur de champs puisque le but est de vous rapprocher.