Exposition photo

Les fondamentaux de l’exposition photo

Quand vous faites de la photo, l’exposition est l’un des paramètres techniques à maîtriser. Découvrez dans cet article son impact sur vos clichés et les éléments à contrôler pour la régler à votre guise.

 

L’exposition photo, un paramètre clé

Il s’agit de l’action de la lumière, déterminant directement la quantité de lumière captée par la lentille. Une action puissante augmente l’exposition. Si votre photo est trop claire, il y a surexposition ; à l’inverse, un cliché sombre révèle une sous-exposition.

En mode automatique, votre appareil mesure la luminosité sur différentes zones du cliché (le centre, l’ensemble ou quelques parties seulement) et règle la quantité de lumière qu’il laisse passer, voire déclenche spontanément le flash. Mais en mode manuel, vous aurez souvent à modifier l’exposition de votre photo.

 

Pourquoi changer l’exposition ?

Pour faire de meilleures photos plus créatives, tous les professionnels vous le diront : bannissez le mode automatique. Soit l’appareil opte pour la facilité avec le flash, ou il cherche une exposition « normale » pour toute la scène, alors que vous recherchez un effet différent, par exemple avec des ombres chinoises. Et parfois, pour des raisons artistiques, vous pouvez décider de sous-exposer ou de surexposer une photo pour créer une certaine ambiance ou un effet spécifique. Donc, ne laissez pas l’appareil décider pour vous.

 

Les 3 paramètres qui modifient l’exposition

La sensibilité ISO correspond à la sensibilité du capteur à la lumière. Lorsqu’elle est faible, le capteur est opaque et perçoit donc moins de lumière ; à l’inverse, un ISO haut est synonyme de capteur clair, donc d’une perception accrue de la lumière. Le grain sera plus ou moins marqué sur la photo en fonction de la sensibilité ISO.

L’ouverture du diaphragme est le diamètre d’ouverture du diaphragme au moment où vous déclenchez. Plus cette ouverture est grande, plus la quantité de lumière qui entre est importante. Ce paramètre influe sur la profondeur de champ.

La vitesse d’obturation désigne le temps durant lequel le diaphragme reste ouvert pendant le déclenchement. Plus ce temps de pose est long, plus la lumière entre. Pour un sujet en mouvement, cette vitesse détermine la manière dont le mouvement est capturé, et s’il va ressortir flou ou net.

 

Le triangle de l’exposition

En résumé, l’exposition augmente avec la sensibilité, l’ouverture et le temps de pose. Pour mieux comprendre, entrez dans les détails du triangle de l’exposition en photographie. Comme les côtés d’un triangle, les 3 facteurs d’influence de l’exposition sont interconnectés : chaque changement sur l’un a un effet sur les deux autres, vous obligeant à ajuster leurs valeurs respectives.

Chacun contribue dans une certaine mesure à la réussite de la composition. Ce concept fondamental vous aide à trouver l’équilibre entre les membres du trio afin d’obtenir l’exposition optimale de la scène que vous souhaitez immortaliser.

Vous pourrez ensuite commencer à jouer avec et faire des essais, vous serez surpris de toutes les possibilités que la maîtrise de l’exposition vous offre !