Conseils pour optimiser vos chances aux concours photo

Passionné de photographie, vous êtes tenté de participer à un concours, autant pour évaluer votre niveau que pour vous faire connaître. Outre les questions purement techniques qui déterminent la qualité de votre photo, des aspects moins objectifs entrent en ligne de compte. Voici quelques conseils liés à ce côté subjectif, qui traitent de formalités et facilitent le travail du jury. Ils apprécieront.

Le respect du sujet

 

Lorsqu’aucun thème particulier n’est imposé, vous ne risquez pas d’être hors sujet, donc vous pouvez laisser libre cours à votre créativité. En revanche, si on vous demande un sujet précis, assurez-vous avant d’envoyer votre participation que votre photo cadre bien avec le thème du concours. Ce conseil fondamental pour tout concours photo peut vous sembler superflu, mais il est bon de le rappeler, car les clichés hors sujet signifient du temps perdu pour le jury.

 

Utilisez une nomenclature intelligente pour nommer votre fichier

 

Lors d’un concours photo, on vous demande souvent de respecter certaines spécifications relatives à la taille et à la résolution. Mais il faut également lui attribuer un nom intelligent, de manière à ce qu’il soit facilement reconnaissable. En effet, tous les appareils photo utilisent par défaut un nom de fichier du style « 20160131_145107.jpg ». Pensez à le modifier avant transmission. Dites-vous que des centaines de personnes participent à ce concours. Sans signe distinctif, votre photo risque de finir avec les autres anonymes dans la corbeille !

 

Pour que le jury puisse s’y retrouver facilement, appliquez les recommandations de nomenclature, ou utilisez un format clair tel que : (Concours thème) – (Prénom Nom) – (Nom de la photo).(extension). Il sera également plus facile de vous retrouver si votre œuvre est retenue.

 

Supprimez tous les watermarks

 

S’il faut choisir un nom du fichier unique, bannissez en revanche tout autre signe élément de personnalisation. C’est principalement le cas des watermarks. N’en insérez aucun dans votre photo, il ne ferait que compliquer sa lecture. Au lieu d’apporter un « plus » à votre participation, ils peuvent même conduire à votre élimination du concours. Ce serait dommage !

 

Prenez le temps de lire les conditions

 

Avant de cliquer sur le bouton « Envoyer », voire avant, avant de passer des heures à chercher la photo parfaite dans vos dossiers, lisez dans le détail toutes les conditions du concours, en particulier les clauses portant sur l’utilisation et la diffusion des photos soumises. Si vous n’êtes pas d’accord, abstenez-vous de participer.

 

En effet, certains organisateurs sont des malins qui imposent des conditions abusives, notamment la cession des droits d’utilisation par tous les participants sans exception, même ceux qui ne gagnent pas. Sachez que cette méthode est utilisée par de nombreuses entreprises et autres organisations pour se constituer une base de données d’images de qualité et libres de droit à moindre frais.

 

Lancez-vous !

 

Il n’est ni bon ni utile de participer à tous les concours qui se présentent. D’une part, certains sujets ne vous inspireront rien ; alors, même si forcer un peu vos penchants naturels peut vous aider à sortir du cadre, à explorer d’autres techniques, quand le plaisir et l’inspiration font défaut, le résultat s’en ressent. D’autre part, regardez ce qu’il vous apporte.

 

Si vous y trouvez un intérêt, n’hésitez pas ! Ne vous focalisez pas sur le fait de ne pas être sélectionné et ne vous laissez pas décourager. Acceptez les éventuelles critiques avec ouverture d’esprit et transformez-les en leçons pour vous améliorer constamment. Admirez toutes les photos présentées, surtout les œuvres des participants retenus. Essayez de comprendre en quoi elles se distinguent des autres et inspirez-vous d’elles !